• Histoire d'un cancer

    Voici un texte de Jacques SALOME (un peu long certes mais qui mérite vraiment d'être lu et relu) et qui a remué en moi un grand nombre de vérités.

    J'ai voulu le partager ici tant il est impressionnant par les messages qu‘il traduit.

    Puisse-t-il permettre à ceux qui doutent (comme il m'arrive encore parfois un peu) de trouver la compréhension de leurs maux et l'apaisement dans leur cœur.

    SARAH

    Il était une fois une ex-petite fille devenue femme qui, arrivant au mitan de sa vie, sentit un matin qu'elle avait sur le côté gauche, à l'intérieur de sa poitrine, une boule qui paraissait très dure. Chez son docteur, elle découvrit qu'elle portait dans son sein une espèce d'agglomérat de cellules anarchiques qui ne lui appartenaient pas réellement, mais qui s'étaient installées là, comme si elles étaient chez elles pour toujours !

    Ce qui arrive dans ces cas-là, c'est qu'on trouve toujours un médecin et un chirurgien pour enlever ces cellules et débarrasser celui qui les porte de ce fardeau. Cette opération est très souvent une réussite, pour le plus grand soulagement de celui ou de celle qui les portait dans son corps, bien malgré lui. Pour son entourage aussi, qui se sent soulagé. Et pour la plupart des protagonistes d'une telle aventure, on en reste là... On dit lorsqu'on est guéri qu'il y a eu une rémission. On entend dire : « Je me suis débarrassé de mon cancer en six mois ! », « Heureusement que cette saloperie a disparu : », « J'ai eu un cancer mais je me suis battu, j'ai réussi à le supprimer », « Aujourd'hui il est complètement parti ! »... Mais, par la suite, il reste souvent une inquiétude diffuse, le sentiment qu'une menace plane toujours que peut-être ce foutu cancer pourrait revenir, se réinstaller, occuper à nouveau les lieux...

    Ceux ou celles qui ont entrepris une démarche d'éveil, de prise de conscience, un travail sur soi, pour pouvoir accéder au meilleur d'eux-mêmes, pour mieux se respecter, mieux se définir ou mieux se positionner face à cet intrus qu'on appelle le cancer, savent que les maladies sont des langages. Que l'arrivée d'un cancer peut être entendue comme une sorte de message envoyé à ceux qui le portent. Ceux-là utilisent parfois un objet symbolique qui représentera leur maladie. Pour pouvoir non seulement se différencier d'elle : « Il y a mon cancer et moi, et je ne veux pas être confondu avec lui », mais aussi pour l'écouter, pour tenter un dialogue (toujours symbolique bien sur, mais réel tout de même) avec cet intrus qui habite leur corps.

    « Je ne sais ce que tu cherches à me faire découvrir, mais cela doit être suffisamment important pour que tu tentes de me le faire entendre ainsi, avec autant de souffrance et de violence ! ». Dialoguer, échanger avec son cancer, pour oser entendre ce que cette maladie (mal-à-dit) avait à nous rappeler, à nous transmettre comme message important. Vous allez me faire remarquer que « quand on sert » ce n'est pas pareil que « quand on serre » ! Et vous aurez tout à fait raison ! Les cancers ont non seulement des origines très diverses, mais aussi un sens particulier dans l'histoire de chacun.

    L'intérêt d'un travail personnel sera de rechercher, d'écouter le sens possible de l'intrusion d'un cancer dans sa vie. Peut-être que cette femme qui a passé l'essentiel de sa vie à servir les autres, à se nier pour répondre à tous leurs besoins et désirs, a-t-elle trop nié, étouffé ses véritables désirs, en satisfaisant ceux des autres, très tôt ceux de ses parents, puis plus tard ceux de ses proches, de son partenaire, de ses enfants... Bref, en ayant vécu une vie de vaillant petit soldat toujours en première ligne pour faire face à tous les problèmes présentés par les autres, mais en oubliant ou en niant les siens. Peut-être aussi cet homme habité par un cancer a-t-il maltraité les sentiments amoureux qu'il avait encore pour une qui l'avait quitté. Ou encore a-t-il accepté de suivre la voie professionnelle imposée par son père. Ou bien cette femme a-t-elle subi dans son enfance un abus sexuel dont elle n'a jamais pu parler et qui tente aujourd'hui de se crier avec un cancer. Est-ce ce harcèlement subi en silence, durant des années au bureau de la part d'un chef de service pervers ? Est-ce la pression permanente d'un partenaire conjugal jaloux, possessif, vindicatif ?

    Nous pouvons imaginer aussi le corps aliéné de certaines personnes qui ont sacrifié leur vie, en se mettant au service des autres. De femmes, en particulier, entièrement vouées à un mari, à un père, à une mère ou dépendantes de missions à accomplir et dont le corps va se réveiller et dire à sa façon une révolte trop longtemps contenue. Car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, avoir un cancer c'est avoir le droit de se plaindre, de réclamer que l'on s'occupe enfin de nous.

    Je ne sais si chaque cancer s'organise chaque fois autour de tels schémas, mais je sais que tout cela est plausible, car chaque histoire est unique. Et même s'il faut se garder de généraliser de faire des amalgames inconsidérés sur le surgissement d'un cancer dans l'histoire d'une personne, il est important d'être à l'écoute du sens qu'il a. Ce que je crois savoir, c'est que le seul fait de pouvoir symboliser, de représenter sa maladie par un objet auquel on va donner des soins, une attention particulière, faire des cadeaux -une rose, un air de Mozart, une promenade au borde de la mer pour lui montrer le soleil couchant sur les vagues, la lecture de poèmes-, tout cela, donc, modifie totalement son propre regard, son écoute sur la maladie et la façon dont on peut l'accompagner, non seulement avec un traitement médicamenteux ou chirurgical, mais également par des soins relationnels.

    Je ne sais pas ce que feront l'une et l'autre de ces personnes, cela leur appartient. Je voudrais simplement leur rappeler ce que ma grand-mère disait : « Ce n'est pas ce qui nous arrive qui est important, mais la façon dont nous nous situons vis-à-vis de ce qui nous arrive et ce que nous en faisons... »

    Je peux ainsi souhaiter une belle vie à ceux qui sont porteurs d'un cancer, s'ils acceptent d'écouter et d'entendre ce que tentent de dire, de crier, de hurler ces cellules malignes qui s'imposent en eux avec autant de force et de subtilité.

    Jacques SALOME


  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 22:27
    bonsoir sarah
    un peu long comme tu dis :) mais tellement explicite c'est ce que me disait un jour ma mère qu'elle pensait que tout les gens anxieus qui absorbent tout les problèmes comme une éponge se provoquent des maladies alors je pense que ce texte a un part de vérité Je dis qu'il faut beaucoup de courage et de volonté pour affronter cette maladie et surtout le moral qui parfois fait défaut mais se battre Merci pour cette belle leçon sarah Bisous
    2
    Sarah
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 22:40
    Ma TARA
    Oui, le texte est long, c'est vrai mais je n'ai pas trouvé une seule ligne à retirer ... Tout est si vrai...Cette foutue maladie n'est pas facile à gérer. Il faut toujours toujours se battre mais parfois, j'ai une faiblesse de moral, je l'avoue... Quand je baisse un peu les bras (comme ce soir), je lis des commentaires (comme le tien !) et je reçois un vrai souffle de vie... Tu sais, je voudrais donner une aussi belle leçon de vie que toutes ces douces paroles qui me sont adressées et qui me font vraiment très chaud à mon petit coeur un peu fragile... Merci tout simplement, ma Fée. Douce soirée, Ro Poutoux-SARAH
    3
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 22:42
    bonne
    nuit sarah je suis fatiguée et je vais dormir parce que demain grosse journée au travail :( je lirai demain de mon bureau je te promets, gros bisous
    4
    ninie
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 22:52
    je crois
    je crois avoir crier de toutes mes forces ce que je pense de tout ça , quand je t' ai pris dans mes bras , le 5 decembre et que j' essayais d' essuyer tes larmes.....le cancer...,aussi une histoire d' âme..., un fusil laser pour l' éradiquer, et une REFLEXION pour lui expliquer qu' il n' y a pas suffisament de place pour lui dans ta vie et que tu ne peux pas l' acceuillir ainsi...il comprendra que tu as enfin choisi de prendre soin de ton corps , de ton âme et qu' en effet il a reussi une de ses missions...POUTOUX maman
    5
    Vendredi 18 Janvier 2008 à 23:33
    sarah
    je tiens à te dire que tu le fais très bien Cette leçon je la reçois pleinement Comme dit ninie cette maladie n'a pas de place chez toi il faut la chasser être plus forte qu'elle et je suis sur que tu vas y arriver je pense fort à toi ma sarah pleine de courage gros bibi
    6
    Samedi 19 Janvier 2008 à 10:48
    Et une trés belle journée
    à Toi, ce texte est magnifique et si vrai. Je t'envois pleins d'énergie positive belle ballade à toi. Bisous Bisous
    7
    Samedi 19 Janvier 2008 à 11:23
    Ma fée Jalouse
    Bonne lecture... Je crois qu'il y a aussi des mots pour toi dans ce texte. Préserve toi petite fée fragile. Doux week end. Poutoux SARAH Ps : pour ton dernier post : bravo : j'ai pilé en plein dedans !!
    8
    Samedi 19 Janvier 2008 à 11:26
    Ma Ninie
    Et moi ce matin, au téléphone, j'ai crié des mots que je pense tu as su entendre... Allez je vais reprendre un grand souffle et remonter. Pour l'instant je suis en apnée mais j'ai juste des comptes à rendre, plutot des "mots" à rendre et qui ne m'appartiennent pas... Poutoux de l'Amour ma Ninie---MAMOUNETTE
    9
    Samedi 19 Janvier 2008 à 11:30
    Ma Douce Fée TARA
    Merci beaucoup beaucoup pour tes mots si doux qui guérissent un peu mon coeur. Tu sais, il y a en moi un cancer et puis un coeur un peu touché. Je peux t'assurer que tu es un super médecin de la tendresse. Et tes "prescriptions d'affection" m'aident beaucoup à guérir. Merci petite douceur aussi fragile que moi !! Ro Poutoux et douces pensées. SARAH
    10
    Samedi 19 Janvier 2008 à 11:32
    ' tite fée TB..LIGHT
    Toi aussi tu es un super médecin de l'amour... Merci ma belle pour tes ondes positives ; je les prends à "plein coeur"... et je t'en envoie dix mille pour faire rayonner ton week end de bonheur. Ro Ro POUTOUX SARAH
    11
    Samedi 19 Janvier 2008 à 11:37
    bonjour
    je tiens d'abord à te remercier pour tes visites et tes encouragements qui me font du bien. Tu me dis m'avoir écri mais je n'ai rien reçu dans ma messagerie mais merci quand même car je sais que tes mots devaient être réconfortants et apaisants. Oui, en ce moment c'est la galère et encore hier deux grosses tuiles, en plus quand tu as la santé qui ne va pas bien... Ton texte est très émouvant, je suis très anxieuse et angoissée et me rend malade par soucis pour les autres la plupart du temps. Très juste ce que ta grand-mère disait, il faut que je m'en fasse une devise. Encore un grand merci, tu es un encouragement pour moi et pour les autres aussi je pense. Bon week-end et gros bisous amicaux.
    12
    Jean Paul
    Samedi 19 Janvier 2008 à 11:50
    et maintenant....
    Très joli texte de J.Salomé. Il écrit toujours très bien, même si quelques fois, il ne dit que des évidences.Mais là n'est pas mon propos. Tu as reçu le signal d'alarme 5/5 , mais maintenant? Concrètement que vas tu mettre en place pour t'occuper de ton corps et de ton âme? Comment ta pensée va t elle se traduire en actions .Nous avons évoqué des pistes,vas y, fonce, et il y en a peut être d'autres . Je te bouscule volontairement car c'est le moment de penser à ce que tu vas faire pour te remettre en marche.Tu es encore fatiguée, celà va aller de mieux en mieux. Profite de cette période de fatigue,pour réfléchir à ce que tu vas faire, et puis ACTION!!! Tu as toujours été en action pour les autres, alors maintenant, ACTION, pour toi. Je t'embrasse, un peu, beaucoup, passionément,à la folie (merci de rayer les mentions inutiles, s'il y en a, et de me dire celles que tu gardes!)
    13
    Samedi 19 Janvier 2008 à 12:26
    c'est
    vrai que quand un problème se présente à nous c'est à nous-mêmes et à nous seuls de trouver la meilleure façon de l'aborder et s'en débarrasser... mais des fois c'est dur tout seul... gros bisous sarah et toi tu as beaucoup de courage je trouve, une femme merveilleuse !!
    14
    ninie
    Samedi 19 Janvier 2008 à 12:45
    oui....
    j' ai entendu et compris ces mots que tu AS LE DROIT de dire et de resentir...c' est d' ailleurs une excellente chose que tu les dises , qu' ils sortent...meme , si parfois le moral est petit ( ce dont tu as le droit aussi ), je trouve que tu évolues un peu plus tous les jours et saches que je suis tres fière de cette maman qui pense , qui réfléchit, qui dit...même si parfois c' est un peu plus difficile que d' autres...n' oublies jamais , ne doutes jamais que je t' aime trés trés fort. Ta fille trés fière
    15
    Samedi 19 Janvier 2008 à 13:58
    coucou c'est
    docteur Tara :) non je plaisante je ne mérite pas un tel titre mais je pense que la plaisanterie et le rire contribue à la guérison alors j'espère bien te faire garder le sourire je t'embrasse bien fort et te souhaite une très bonne journée bizzzzouuuxxx
    16
    Samedi 19 Janvier 2008 à 15:05
    bien d'accord
    c'est réconfortant ,je vis avec des difficultées respiratoires ....Merci Sarah pour ce pasage de J.salomé dont je connais les livres qui me sont d'un grand secours..que je remercie ici!je t'embrasse ma chérie*****
    17
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:00
    Océanali
    Je suis heureuse de t'apporter quelques petits rayons de chaleur dans ton univers. Mes mots dans ta messagerie étaient en effet remplis de soutien et de présence affectueuse. Comme je maitrise mal le système messagerie, je t'envoie en direct toutes les ondes positives que mon coeur peut contenir pour toi. Douce soirée. Bisous - SARAH
    18
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:07
    Jean Paul
    et maintenant ? Je crois vois-tu que je vais prendre le temps de souffler pour apaiser mon corps et mon âme. Chaque chose en son temps. Je n'ai pas envie de foncer. Tu sais, les petites Vierges sont des êtres très méthodiques. Pour l'action, tu me connais, je la priviligierai toujours pour les autres mais je suis ainsi et je ne veux surtout pas changer. Ne t'inquiète pas je rebondirai. Il faut juste laisser le temps au temps...Alors : Ne me bouscule pas sinon je vais te rentrer dedans et pour les mentions inutiles je raye : "un peu" (tu sais bien que je suis très entière !!). Baisers mon petit coeur na moua ps : j'adore tes chaussettes ... Un super fantasme, non ?? Ta SARAH TA TOUA
    19
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:11
    Jalouse
    C'est vrai : nous détenons tous, en nous, "notre" solution... Il faut parfois un peu d'aide extérieure...C'est ce que je trouve ici avec toutes ces petites fées et ces petits anges... Merci tout simplement. Douce soirée. Je sais quelle sera belle pour toi. Poutoux- SARAH
    20
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:21
    Ma Ninie
    Avoir le droit : oui, cette fois, ma Ninie, je crois que j'ai bien retenu la leçon... Je ne sais pas si j'évolue vraiment mais nous avons joué avec Moune et Petit d'Jo a faire des tests sur le net de QI et je suis en hausse !! a chaque test, je progresse !! au dixième je serai un "super génie" !! Bon, tu vois, j'évolue encore un peu. Je retrouve mon sens de la dérision... mais il n'empêche que j'ai encore et encore à dire. J'ai essayé d'écrire sur "l'abruti de mardi" mais c'est encore au fond de moi. Je ne trouve pas les mots.... il m'a mise en colère, il est la raison de ma baisse d'espérance mais quand je vais trouver les mots j'écrirai surement ... Pour l'instant il a gagné la partie des "maux" mais j'aurai ma revanche en "mots"... La leçon : ne plus se taire... Ro ro Poutoux ma Ninie na Moua Ta Mamoune qui t'aime plus fort que ça encore...
    21
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:24
    Ma TATA
    Tu sais on peut être docteur du coeur et prescrire de la tendresse... Je crois moi, que tu es un bon médecin du coeur...Merci pour tes petits mots remplis de sensibilité. Poutoux- SARAH
    22
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:27
    Chanteplume
    je pense que tu perçois très bien les mots de notre ami Jacques SALOME... C'est en effet un être d'exception. Je t'espère en meilleure forme morale depuis que tu as vu les petits anges en blouse blanche jeudi et souhaite que le réconfort que tu as reçu te permette de passer un très bon week end. Gros Bisous petite fée sensible. SARAH
    23
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:43
    Préscription
    1* du bonheur (matin midi et soir) 2* de la joie à chaque repas 4* de la bonne humeur dès le matin Et pour finir des bisous chaque jour A renouveler à vie :) Bisous sarah de Doc Tara :) Ps tu as vu j'ai fais des rimes sans m'en rendre compte :)
    24
    SARAH
    Samedi 19 Janvier 2008 à 20:49
    Ma TARA
    Même si je ne suis pas très "médicament"... cette prescription là, je vais la suivre mot pour mot. En plus, ça ne mettra pas en déficit la sécu... Tu es trop géniale !! Merci petite fée de l'Ame... SARAH
    25
    Samedi 19 Janvier 2008 à 21:45
    oupsss
    c'était écris ma tata pour doc c'était pô pour moi lol bon ce qui n'empêche que la préscription et à vie mais j'oubliai de mettre petit visite chaque jour à son petit doc :)
    26
    Samedi 19 Janvier 2008 à 22:45
    ma ninie merci
    de ta visite et sans clope alors bravo mais j'ai un ti peu hônte j'ai pas encore arrêté Lundi je passe à la pharmacie pour le champix et si tout ce passe bien dans 15 jours arrêt total gros bibi à toi
    27
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 01:01
    A cette Heure ci
    tu dois être aux pays des rêves moi je suis rentrée depuis peu. J'ai passé une superbe journée bon ma miss n'a pas trop dévalisé les magasins ouf ! - et pi après petite fête au resto. Voila tite Sarah je vois que tu en a profité pour te reposer je t'envois pleins de doux bisous pour un doux réveil car à l'heure ou tu me liras moi je ferais un gros dodo
    28
    Sarah
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 07:30
    ' tite TB..LIGHT
    Merci pour ton petit coucou du soir... J'imagine une petie fée dont je connais le coeur un peu plus chaque jour, entrain de dormir à son tour... Je me suis levée aux aurores ce matin. Je suis un peu comme le penseur de Rodin en ce moment...Pour m'éviter de prendre cette position "un peu trop statique" à mon gout et cesser de réfléchir, j'ai voulu aller promener petite Cliodhna mais le jour n'est pas levé et il fait un brouillard à couper au couteau.Quelle morosité ce temps ; il me tarde que les hirondelles reviennent... Doux réveil à toi petite fée. Poutoux- SARAH
    29
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 12:23
    coucou sarah
    levée si tôt quelle courage le soleil est présent chez moi j'espère qu'il est enfin arrivé chez toi pour que tu puisses aller faire une tite ballade et après une jolie petite sieste. Je t'envois pleins de bisous ensoleillés pour une douce journée
    30
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 13:14
    Bonjour sarah
    alors le médicament commence à faire effet :) tu as raison il faut rien garder sur le coeur et exprimer haut et fort ce qe tu ressens Aujourd'hui belle journée alors je te conseil une petite promenade avec cliodhna et tes filles qui te fera baucoup de bien Passe un très bon dimanche et à ce soir Bisous
    31
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 13:20
    et bien toi non plus...
    tu n'es pas gâtée avec ta santé ?? mais que se poasse t'il ici sur cette terre que tout le monde souffre ainsi de "tant " et "tant" de maladies diverses. je vois que tu as beuacoup de courage. Bisous très tendres et surtout bon dimanche Sarah et merci de tes visites
    32
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 15:44
    Merci
    Merci Sarah pour ce texte que je me permets de copier pour le mettre sur un forum. C'est réellement poignant. Amicalement à toi. Belle et douce journée.
    33
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 15:52
    cadeau pour toiSARAH
    Une étoile m'a dit Deux étoiles m'ont dit Connais-tu le pays du rêve Le pays d'amour où,sous le ciel bleu Tout est joyeux Les beaux jours sont courts Au pays d'amour Et les nuits les nuits sont brèves Mais l'on vit sa vie Loin de tous soucis Viens cette nuit Pars c'est du mystère Que tu veux : en voilà ! Pars oublie la terre Pars viens avec nous tu verras Les joyeux matins et les grands chemins Où l'on marche à l'aventure Hiver comme été Toujours la nature La route enchantée... (Charles Trenet) avec toute ma tendresse++++bises douces de Chanteplume*******
    34
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 18:47
    Kikou ma TB...LIGHT
    Oui, le soleil a pointé son nez : que cela fait du bien au moral. Pour l'ordre des activités, ce fut : sieste et seulement après ballade !! (avec le petit monstre qui aujourd'hui pèse 1kg560 !! mais malgré tout, ça tire fort sur la laisse ces petits trucs là !!) RO POUTOUX- SARAH
    35
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 18:53
    Ma TARA
    Désolée de t'avoir prise pour "ma TATA" hier soir ! tu sais, passé une certaine heure, j'ai les neurones qui s'entremèlent !! Pour ton dernier conseil, je crois en effet que je vais un jour ou l'autre sortir ce que j'ai sur le coeur (mais ne faudrait-il pas que j'augmente les doses de ta prescription ?). Aujourd'hui, repas choucroute avec mes trois coeurs. Donc, petite ballade mais grosse sieste avant !! et toi ? Raconte moi vite ta journée. Ro Poutoux petite fée. SARAH
    36
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 18:58
    Lasaxophoniste
    Que se passe-t-il sur cette terre ?? Un cancer ou toute autre maladie n'est-il pas une façon personnelle de brutaliser son corps pour étouffer les souffrances de son âme... C'est une pensée tout à fait personnelle, mais je crois qu'elle mérite d'être méditée... Merci pour tes petits signes d'affection. Courage à toi aussi et pense à ce que je viens de t'écrire, juste un peu plus haut... Bisous tout doux. SARAH
    37
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 19:03
    Pascale
    tu as bien fait de copier ce texte. J'espère très sincèrement qu'il permettra à certaines personnes d' "entendre" leur souffrance et de réfléchir sur leur nouvelle vie. Car, selon moi, c'est une nouvelle vie qui s'ouvre à moi avec beaucoup de travail sur mon "Moi"... Il aura juste fallu que mon corps me rappelle qu'il fallait que je guérisse les souffrances de mon âme... Les choses se mettent en place doucement. La maladie n'est pas une "simple tuile" qui nous tombe dessus, c'est aussi un rappel à la réflexion pour un "mieux vivre" Douce soirée à toi. Bisous- SARAH
    38
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 19:05
    bonsoir toi
    non pas grave lol mais j'ai cru que peut être ta tata venais ici:) Pour ce qui est de ma journée balade en forêt j'ai mal partout ma jambe mais ça m'a fait du bien ensuite crêpes faut bien ça après l'effort non lol Bon là je file m'occuper de mon ti t'homme qui rentre de chez son père je te dis à plus tard et surtout suit bien le traitement mais pas de surdose lol gros bibi
    39
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 19:07
    Petite fée Chanteplume
    Merci pour ce joli cadeau déposé avec autant de tendresse. J'ai reçu de toi un autre cadeau : le dernier texte que tu as déposé dans ton blog. J'étais comme une petite fille avec les yeux tout brillant de vie en lisant tes mots. Ta plume est magique et elle m'a apporté un réel apaisement. Merci tout simplement. Mille tendresses à toi. Poutoux. SARAH
    40
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 19:14
    Ma Tara
    Ben, je risque quoi si je fais un surdosage de joie et de bonheur ?? C'est grave ? Parce qu'en fait aujourd'hui, je crois que j'en ai pris un peu plus que recommandé, avec mes petits coeurs... Bon, pour l'instant, je ne ressens aucun effet indésirable. Pour ta petite jambe comme à distance je ne peux rien faire en manuelle, je ne peux que t'envoyer un grand souffle de quiétude pour détendre tout ça et apaiser un peu ta douleur. Et puis... de la chaleur dans le dos (ça c'est plus "technique et moins poêtique" mais ça fait du bien !!) A tout à l'heure. Poutoux. SARAH
    41
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 19:21
    Bon et Bien
    voilà fin d'un agréable week end déjà ! tu m'as donné faim avec ta choucroute alors je vais de ce pas faire un tour dans la cuisine pour préparer à manger. Gros Bisous Ma Douce
    42
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 19:33
    merci
    d'aimer mes Danseurs ma chérie..ils furent tant décriés autrefois que cela me réchauffe le coeur de les voir appréciés..j'écris avec mon "âme et mon coeur" comme ça tout simplement! mille tendresses et baisers doux*
    43
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 20:55
    Ma sarah
    pour le surdosage pas de panique aucun effet secondaire simplement que du bonheur en plus :) Merci pour le conseil je vais faire une bouillotte d'eau chaude :) gros bibi et une bonne soirée
    44
    sarah
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 22:08
    allez
    ...dodo petite fée TB...Light. Demain une nouvelle semaine nous attend... Beaucoup de courage à toi . Douce nuit. Poutoux-SARAH
    45
    sarah
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 22:10
    Chanteplume
    Alors continue à nous enchanter par ta jolie plume, car l'écrit de ton âme et de ton coeur est une vraie magie. Poutoux-SARAH
    46
    sarah
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 22:11
    Ma Fée TARA
    Toute douce nuit à toi. Mets ton petit dos au chaud, cela devrait te soulager et hop zou au lit. Ro Poutoux. SARAH
    47
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 22:15
    Je vais suivre ton
    conseil et pas tarder à aller au dodo douce nuit à toi aussi gros bisous
    48
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 22:20
    Et DE GROS MIMIS
    Tout doux ici pour une belle nuit. moi pas de suite (j'suis une fan de foot alors pas encore couchée); A demain
    49
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 22:26
    'tite fée TB ... LIGHT
    Alors, là, tu aurais du me le dire de suite : je t'aurais envoyé mon conjoint. Quand il est présent, il est "absent" (enfin, il est sur le terrain et dans le canapé à la fois)... Et après les hommes se plaignent d'etre pris pour des meubles de déco... (oups, je me lache là !! il vaut mieux que j'aille faire dodo !!) Poutoux poutoux SARAH
    50
    Lundi 21 Janvier 2008 à 06:26
    Hello
    comment vas ce matin ? pas trop dur le réveil ? moi ça va bien dormi. Bon alors comme ça tu n'aimes pas le foot je m'en doutais bien moi je suis tombée dedans quand j'étais petite. Je peux comprendre que ça t'agace un peu. Bon et bien courage car cette semaine il va y en avoir pas mal de match. Sur ce je te souhaites une belle journée. Gros bisous
    51
    Lundi 21 Janvier 2008 à 11:40
    ' tite Fée
    réveil aux aurores (besoin pipi Cliodhna !!). Pour les matchs de cette semaine : même pas peur !! mon conjoint n'est pas là donc il regardera ses matchs sans m'agacer. Et toc !! Ro poutoux ma fée- SARAH
    52
    Samedi 2 Février 2008 à 14:19
    apres les nuages
    Il y a un an, il y a dix ans, il y a mille ans, peut-être plus, peut-être moins, j'ai dû me reconnaître comme un intime de ce texte, de ton blog. C'était une autre vie, avant la vie. Je suis un malade à la retraite, et rien d'autre qu'un modeste lecteur - mais, on en garde un truc étrange, une sorte d'effet secondaire positif qui nous indique le soleil à suivre, dès qu'on aura terminé de souffler sur les nuages, qui laisseront le moment venu, la place à un ciel d'un bleu inconnu jusqu'alors. Ne doute pas, il n'y a pas, ou plus la place pour le doute. Tout est déjà dit. N'ouvre pas/plus de porte par lesquels il s'engouffre, pernicieux, pour venir se nourrir comme un cafard, de nos propres peurs. Va à ton rêve, à ta vie, ne t'arrêtes plus en chemin pour ce qui, et qui, n'en vaut pas la peine. Ne te trompe pas, je ne suis pas un donneur de leçon, juste un type touché par ces mots,maux.
    53
    Sarah
    Dimanche 3 Février 2008 à 08:58
    Stéphane
    Merci pour ce petit mot rempli d'espoir. Je suis très loin de te prendre pour un donneur de leçon. Bien au contraire, je respire tes mots comme un souffle de vie que tu m'envoies avec une jolie sincérité et un très beau savoir...Je suis pour l'heure en "pré-retraite" mais je viendrais me ressourcer sur ton blog pour ignorer ce doute un peu pervers qui se manifeste parfois alors que le soleil brille pourtant ... Je te félicite encore pour la beauté de ta plume et pour savoir d'une si jolie façon soigner les maux par de magnifiques mots dans lesquels raisonne tant d'espérance. Merci simplement. Douce journée à toi et bon courage pour ton prochain livre... SARAH
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :