• LA VERITABLE SAGESSE

     

     

    Un maître se promenait dans la montagne.

    A son retour, un de ses disciples lui demanda :

    « Maître, où êtes-vous allé vous promener ?

    - Dans la montagne », répondit le maître.

    Le disciple insista :

    « Mais quel chemin avez-vous pris, qu'avez-vous vu ? »

    Le maître lui répondit :

    - J'ai suivi l'odeur des fleurs et j'ai flâné selon les jeunes pousses....

    Il faut se laisser guider par le dharma du Bouddha, faire confiance aux herbes et aux fleurs qui poussent sans but, sans égoïsme, naturellement, inconsciemment.

    Cette réponse venait de la source de la sagesse.

    La véritable sagesse doit être créée au-delà du savoir et de la mémoire....

    Taisen Deshimaru


  • Commentaires

    1
    michel
    Lundi 3 Décembre 2007 à 17:53
    instant
    L'aller et retour de la vague au pied de la dune crée la féconde opposition du mouvant et de l'immuable; de leur contemplation naît la richesse de l'instant. Le maître Deshimaru disait svt qu'au début, les montagnes st des montagnes, qu'après 10 ans de zazen, de méditation, les montagnes n'étaient plus des montagnes, et qu'après 10 autres années de méditations, les maontagnes redevenaient des montagnes... alors, dire le parfum des fleurs de ces montagnes
    2
    Lundi 3 Décembre 2007 à 22:36
    Instant...
    Simplement instants de sagesse que nous rappelle la magie de la nature que nous oublions trop souvent... Aller et retour... Mouvant et Immuable... ... Dualité permanente du Yin et du Yang... Douce soirée à vous, SARAH
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :